CENTRE METEOROLOGIQUE DE PREVISIONS DES PHENOMENES CYCLONIQUES TROPICAUX POUR LES PETITES-ANTILLES

VIGILANCE MÉTÉO

Votre publicité et lien direct ici, contactez-moi

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 13 mars 2021 à 21h15 (UTC-4:00)

Le temps se gâte quelque peu sur la moitié Sud des Petites-Antilles

La dynamique des masses d'air provoque la remontée de l'instabilité de la Zone de Convergence Intertropicale (ZCIT ou ZIC) qui a intéressé ces derniers jours la Guyane. Par conséquent, le ciel se couvre progressivement d'une haute et moyenne couche nuageuse sur la moitié Sud de l'arc antillais et notamment en Martinique, ce samedi. Avec des nuages de plus en plus bas, des averses font leur apparition entre dimanche et lundi. Plus au Nord, en Guadeloupe, le temps est ensoleillé dimanche et mitigé ce lundi. D'une manière générale, l'atmosphère reste instable la semaine qui va suivre avec alternance d'averses et belles éclaircies. Source carte Météo-France : www.meteofrance.gp

Image satellite visible de l'arc antillais, source : Météo-France

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 11 mars 2021 à 18h10 (UTC-4:00)

Une panne d'Alizé est attendue à partir de la fin de semaine sur l'arc

Le vent moyen sur la moitié Nord de l'arc va progressivement faiblir à partir de vendredi jusqu'à dimanche. Cette panne d'Alizé, assurément plus marquée sur Saint-Barth et Saint-Martin pourrait accentuer la formation de quelques cellules pluvio-orageuses sur le proche atlantique et déborder...ou pas sur ces îles ces prochains jours. Prudence aux précipitations soudaines sur les reliefs (Dominique et Guadeloupe). Je reparlerai aussi dans un prochain bulletin, d'un temps plus humide abordant la moitié Sud des Petites-Antilles en cours ou fin de weekend.

Modèle de prévision numérique GFS du vent moyen. Source : Allosurf.net

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 11 mars 2021 à 10h30 (UTC-4:00)

ALERTE AU TSUNAMI SUR LES ANTILLES (EXERCICE)

[Exercice tsunami #CaribeWave] ⚠️ 🌊🌊⚠️ Appel à la population : Rejoignez immédiatement les hauteurs à pied. 🔴 Ce jeudi 11 mars, la Guadeloupe est placée en alerte rouge Tsunami. Une alerte a été émise, ce matin à 10h, suite à un tsunami généré par un séisme d'une magnitude 8,5 le long de la zone de subduction au Nord des petites Antilles. Consignes de sécurité dans le communiqué ci-dessous. MERCI DE RELAYER LARGEMENT CE MESSAGE D’EXERCICE.

Communiqué de presse de la préfecture de Guadeloupe (EXERCICE TSUNAMI)

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 10 mars 2021 à 10h55 (UTC-4:00)

Plusieurs sites internet en down suite à un incendie à Strasbourg

MétéoCiel.fr en panne suite à un incendie...pour les prévisions Arome de Météo-France notamment, on devra repasser. Coup dur pour les Météorologues et prévisionnistes ces prochains jours, voire ces prochaines semaines 🙁 "Le centre d'hébergement d'OVH SBG2 à Strasbourg a connu un incendie important. Nous avons 2 serveurs dans ce centre et espérons qu'ils n'ont pas été touchés... Le serveur principal est dans SBG4 mais tout le secteur SBG a été arrêté pour le moment... Il est donc possible que le site ne soit pas disponible pendant un petit bout de temps. Et encore plus pour serveurs de SBG2. MAJ : Nous attendons de voir quand les serveurs de SBG4 pourront être relancés, si c'est dans trop longtemps, nous verrons pour mettre une page temporaire sur un autre serveur fonctionnel. Les serveurs de SBG2 sont a priori perdus.".

Image de l'incendie cette nuit d'une partie des serveurs d'OVH à Strasbourg

Logo de MétéoCiel.fr

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 10 mars 2021 à 08h45 (UTC-4:00)

Le cyclone tropical Habana fait son grand retour sur scène !

Regardez qui revoilà ! Habana, mais si rappelez-vous, la DT n°13 ayant pris naissance à l'extrême Nord-Est de l'île Rodrigues dans l'océan indien. Elle en a fait du chemin...et fait un beau demi-tour aussi. Ce cyclone tropical dit "Storm Fish", car n'attrappera que des poissons sur sa route, aura été par 2 fois un ouragan majeur de cat.4 sur notre échelle de vent Saffir-Simspon, à l'aller comme au retour ! Ce système de petite taille est actuellement dans une période de remplacement du mur de l'oeil et d'intensification rapide en retrouvant des eaux plus chaudes en surface et un faible cisaillement en altitude. Le voir atteindre la cat.5 n'est pas une mission impossible pour lui...

Image sat. visible de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 8 mars 2021 à 18h45 (UTC-4:00)

Les sargasses, toujours et encore...

Les images sat. des 6 et 7 mars ont pu être exploitées pour la détection des sargasses. Des bancs d'algues sont détectés à l'est des iles du Nord, à environ 80 km de St Barthélémy. Des radeaux assez nombreux sont observés un peu partout à l'est de l'arc antillais de la Guadeloupe à La Barbade. Les premiers sont généralement situés à une distance de 80 à 100 km à l'est de ces îles, les plus éloignés sont visibles jusqu'à 600 km des côtes. De façon très isolée, un filament est détecté au sud-est de Marie-Galante (environ 40km). Sur les 2 prochains mois, les concentrations de sargasses du proche Atlantique constituent des réservoirs susceptibles d'alimenter régulièrement ou ponctuellement les Antilles au cours des prochains mois. Source : DEAL Guadeloupe.

Imagerie recomposée de la détection des radeaux de sargasses. Source : DEAL Guadeloupe

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 6 mars 2021 à 22h40 (UTC-4:00)

La DT 14 a été baptisée Tempête Tropicale Modérée Iman

La DT14 est devenue une Tempête Tropicale modérée et a été baptisée par la même occasion Iman (vs 65 km/h rafales 95 km/h 996 hPa) à environ 165 km au Sud-Sud-Ouest de l'île de La Réunion dans l'océan indien.

Imagerie satellite visible de l'archipel des Mascareignes

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 6 mars 2021 à 18h20 (UTC-4:00)

La Dépression Tropicale 14 pourrait devenir une Tempête Tropicale Modérée au Sud de La Réunion

Comme attendu, dans l'océan indien, le faible système dépressionnaire n°14 s'est réorganisé en un phénomène cyclonique de type Dépression Tropicale (vs 55 km/h rafales 75 km/h 999 hPa) et pourrait continuer à se renforcer en atteignant le stade de tempête tropicale modérée. Avant que cette dernière s'évacue vers le Sud-Est, l'île de la Réunion subit actuellement une forte activité convective (pluies et orages ainsi que de fortes rafales de vent jusqu'à 100 km/h localement) comme on peut le voir sur la dernière image sat. combinée infrarouge Rainbow.

Imagerie satellite combinée infrarouge Rainbow.

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 6 mars 2021 à 08h30 (UTC-4:00)

La Nouvelle-Calédonie et plus précisément la Grande-Terre évite le pire avec Niran

Grande-Terre en Nouvelle-Calédonie évite le pire. Le cyclone Niran a rapidement perdu de son organisation cyclonique et donc de son intensité initiale. Il était difficile sur les images satellites de discerner le centre du système. Il a falllu l'aide des images radar pour situer correctement sa position mais celle-ci était bien allongée lors de son passage à une cinquantaine de km au large des côtes. La partie convective et donc la plus active du phénomène cyclonique est restée en grande partie en mer. L'île a cependant subit des vents en rafales de force tempête tropicale entre 120 et 150 km/h, voire un peu plus localement.

Animation sat. visible de la Nouvelle-Calédonie. Source : CIMSS

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 5 mars 2021 à 20h45 (UTC-4:00)

L'île de la Réunion se prépare aussi à l'arrivée d'une nouvelle perturbation

L'île de la Réunion est en pré-alerte cyclonique pour le système dépressionnaire qui traverse actuellement Madagascar et qui devrait se réorganiser en rejoignant l'océan indien. La possibilité que la DT n°14 (ex 91S) atteigne le stade de Tempête Tropicale modérée au Sud de l'île des Mascareignes n'est pas écarté. De mauvaises conditions météorologiques (pluies/orages et rafales de vent sous les grains) sont à envisager entre samedi et dimanche.

Image sat. visible de l'océan indien avec Madagascar et La Réunion

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 5 mars 2021 à 19h45 (UTC-4:00)

Le cyclone Niran commence à perdre en intensité en arrivant sur la Nouvelle-Calédonie

Comme prévu, le cyclone Niran a commencé à perdre progressivement de son intensité maximale en se rapprochant de l'île de la Nouvelle-Calédonie, actuellement en alerte cyclonique de niveau 2 sur l'ensemble du territoire. Niran devrait produire des vents soutenus de 205 km/h et des rafales estimées à 250 km/h près de son centre lors de sa traversée le long de la côte au Nord de la Grande-Terre. L'île pourrait subir de très fortes rafales entre 150/180 km/h, voire des pointes à 200 km/h et des précipitations intenses lors du passage de bandes spiralées comme le montre le radar des pluies sur cette animation.

Image sat. visible et radar de pluie de Météo-France sur la Nouvelle-Calédonie

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 5 mars 2021 à 12h30 (UTC-4:00)

Le cyclone Niran atteint l'ultime catégorie de puissance

Le cyclone Niran atteint la force d'un ouragan majeur de cat.5 (Saffir-Simpson) selon le Join Typhoon Warning Center JTWC avec des vents soutenus de 260 km/h et des rafales estimées à 315 km/h, la pression chute à 917 hPa près du centre. Force & Courage à toute la population de la Nouvelle-Calédonie, en alerte cyclonique de niveau 2 à partir de samedi matin !

Image sat. visible de la mer de Corail et de la Nouvelle-Calédonie

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 5 mars 2021 à 08h20 (UTC-4:00)

Le puissant cyclone Niran se renforce sur la Mer de Corail

Image sat. impressionnante du cyclone Niran qui continue de s'intensifier sur les eaux chaudes de la mer de Corail. C'est un ouragan majeur de cat.4 sur notre échelle de vent Saffir-Simpson, soit des vents soutenus de 215 km/h et des rafales estimées à 260 km/h et une pression barométrique au centre qui baisse à 940 hPa selon le JTWC. La Technique Avancée de Dvorak (ADT) par satellite mesure qu'en à elle des vents soutenus de 226 km/h et une pression qui chute à 927 hPa. Tout indique que Niran se renforce actuellement. Niran présente un tout petit oeil d'un diamètre de 10 à 15 km de large. Il est prévu que le centre de ce puissant cyclone traverse la Nouvelle-Calédonie ou longe de près la côte Ouest de l'île.

Image sat. visible de la mer de Corail

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 4 mars 2021 à 21h15 (UTC-4:00)

Le puissant cyclone Niran menace directement la Nouvelle-Calédonie

Matérialisation du maximum des rafales de vent à la surface du niveau de la mer du cyclone Niran par le modèle régional à maille fine Arome de Météo-France. On apercoit Niran longer de très près la côte Ouest (seulement une dizaine de km au Sud) de la Nouvelle-Calédonie entre vendredi soir et dimanche. L'île devrait subir de très fortes rafales de vent, jusqu'à 200 km/h ! Une marée de tempête avec des très fortes vagues, pouvant localement dépasser 6 m. L'ensemble du pays passera en alerte cyclonique de niveau 1 vendredi à 20h (heure locale).

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 4 mars 2021 à 15h25 (UTC-4:00)

Désignation de la zone perturbée dans le canal du Mozambique, Invest 91S

La zone de temps perturbée située dans le canal du Mozambique a enfin été désignée zone de surveillance 91S (vs 45 km/h rafales 65 km/h 1003 hPa). Celle-ci pourrait devenir rapidement un phénomène cyclonique de type Dépression Tropicale avant de traverser la côte Ouest de Madagascar. La Réunion dans l'océan indien se doit de surveiller l'évolution du système même si les dernières prévisions font pour le moment passer ce dernier entre 150 et 250 km au Sud de l'île entre samedi et dimanche en une tempête tropicale modérée. Pour information, la DT13 située à l'Est de l'archipel des Mascareignes (hors carte) a été baptisée Tempête Tropicale Habana (vs 85 km/h rafales 120 km/h 992 hPa). Celle-ci ne menace aucune terre habitée.

Image satellite MétéoSat visible de nuit du canal du Mozambique et de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 4 mars 2021 à 09h15 (UTC-4:00)

Le cyclone Niran pourrait menacer directement l'île de la Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie est actuellement en pré-alerte cyclonique. Le cyclone Niran (vs 170 km/h rafales 205 km/h 958 hPa) équivant d'un solide ouragan de cat.2 sur notre échelle de vent Saffir-Simpson pourrait menacer directement l'île entre samedi et dimanche étant donné que celle-ci serait exposée à la traversée du quadrant Nord du système. De très fortes rafales de vent, entre 150 et 200 km/h sont attendues sur l'île pour le moment, de fortes précipitations et une marée de tempête avec des très fortes vagues, pouvant localement dépasser 6 m selon les services de Météo-France. J'attendrai que Niran soit à porter du modèle régional à maille fine Arome pour vous donner plus de détail ces jours prochains.

Image satellite visible de la Mer de Corail, source : Météo-France

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 3 mars 2021 à 21h40 (UTC-4:00)

90S devient la Dépression Tropicale n°13 dans l'océan indien

La zone sous surveillance 90S est devenue un phénomène cyclonique désigné Dépression Tropicale n°13 de faible intensité (vs 55 km/h rafales 75 km/h 999 hPa). Le système est situé au Nord-Est de l'île Rodrigues dans l'océan indien. Celui-ci devrait s'intensifier davantage tout en se dirigeant vers le Sud-Sud-Est ou Sud-Est puis l'Est et ne menacera aucune terre habitée.

Image satellite visible de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 3 mars 2021 à 13h15 (UTC-4:00)

Un exercice Tsunami pour la Caraïbe ce jeudi 11 mars 2021

[Exercice tsunami CaribeWave] 📆 Ce jeudi 11 mars, la Guadeloupe va participer à l’exercice tsunami CaribeWave, avec d’autres pays de la Caraïbe. 📌 Les services de l’État et les collectivités se préparent à la diffusion de l’alerte. ✅ Soyez vous aussi, acteur de l’exercice en vous inscrivant sur le site de Caribe Wave : https://bit.ly/3rcyuAY ➡ Préparer un kit d’urgence ; ➡ Organiser votre propre marche d’évacuation ; ➡ Partager les messages d’alerte ou élaborer votre plan d’urgence familial ℹ Retrouvez le dossier complet : https://bit.ly/3kHGB64.

Logo Tsunami CaribeWave

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 3 mars 2021 à 13h00 (UTC-4:00)

Une zone pluvio-orageuse est à surveiller sur le canal du Mozambique

Une zone de temps perturbé non désignée, située sur le canal du Mozambique affiche un risque cyclonique modéré ce vendredi juste avant sa traversée sur l'Ouest de la Grande Île. Des précipitations sont attendues sur la région. Le risque que ce système s'intensifie de nouveau ce weekend après avoir émergé sur l'océan Indien au Sud-Est de Madagascar et à l'Ouest de l'île de la Réunion est jugé faible pour le moment mais les modèles numériques de prévisions ECMWF/GFS/ICON soutiennent un système dépressionnaire qui se creuse. Est-ce suffisant pour une organisation cyclonique ? Je garde un petit oeil dessus 😉.

Image satellite visible du canal du Mozambique et de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 2 mars 2021 à 18h50 (UTC-4:00)

Le cyclone Niran devrait se renforcer et se rapprocher au Sud de la Nouvelle-Calédonie

Le cyclone Niran (vs 100 km/h 984 hPa) situé au Nord-Est de l'Australie et après avoir arrosé copieusement la région, devrait se rapprocher du Sud de la Nouvelle-Calédonie entre vendredi et samedi, en traversant précédement la mer de Corail. Nilan pourrait se renforcer en produisant des vents soutenus de 150 km/h et des rafales à 185 km/h près du centre.

Image satellite visible de la Mer de Corail

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 1er mars 2021 à 07h35 (UTC-4:00)

Les prévisions pour ces trois prochains mois (mars avril mai) sur les Petites-Antilles

La saison sèche du carême va se poursuivre avec une pluviométrie relativement proche des normales, peut être légèrement au-dessus vers la Martinique et plutôt inférieure vers la Guadeloupe et Îles du Nord (voir carte 1). Mais il semble que cette saison sèche sera plus longue que d’habitude et que les températures ne devraient pas être aussi élevées que ces deux dernières années. Dans l’Océan Pacifique, la phase La Niňa – qui correspond à des eaux froides le long de l’équateur – continue de piloter les régimes de temps même si elle s’amenuise progressivement pour faire place à des conditions neutres en juillet. À noter que la réponse au phénomène La Nina n’est pas clairement définie pour la pluie sur les Antilles, qui sont situés entre la zone excédentaire du Venezuela et des Guyanes et la zone déficitaire de la Floride. En Atlantique, les anomalies chaudes se maintiennent près des côtes américaines. La température de l’océan tropical reste conforme à la saison à l’exception d’une petite langue chaude qui s’étire de l’Afrique vers l’Ouest (voir carte 2). Source : Météo-France Antilles-Guyane.

Carte 1 montrant la pluviométrie sur les trois prochains mois

Carte 2 montrant les anomalies de température de la mer en surface

Pour les anciens articles publiés, cliquez sur le lien Archives.