CENTRE METEOROLOGIQUE DE PREVISIONS DES PHENOMENES CYCLONIQUES TROPICAUX POUR LES PETITES-ANTILLES

VIGILANCE MÉTÉO

Votre publicité et lien direct ici, contactez-moi

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 28 février 2021 à 20h50 (UTC-4:00)

Le cyclone Marian trouve les ressources pour s'intensifier davantage sur l'océan indien

Sur l'océan indien, Marian (952 hPa) fait fi des prévisions et atteint la force d'un solide ouragan majeur de cat.3 sur notre échelle de vent Saffir-Simpson avec des vents soutenus de 195 km/h et des rafales estimées à 245 km/h. En rencontrant des températures de l'eau en surface plus froides, ce lundi, Marian devrait rapidement perdre en intensité tout en continuant son parcours vers le Sud-Est. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellite visible de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 28 février 2021 à 09h00 (UTC-4:00)

Le cyclone tropical Marian (ex 98S) continue de se renforcer sur l'océan indien

Rappelez-vous sur l'océan indien, au Sud-Ouest maintenant des îles Cocos, la zone d'investigation 98S est bien devenue un cyclone tropical et majestueux (voir image sat.). Celui-ci a été baptisé Marian (966 hPa) depuis quelques jours. Il s'est bien renforcé et devrait produire des vents soutenus de 155 km/h et des rafales à 185 km/h, équivalant d'un ouragan de cat.2 sur l'échelle Saffir-Simpson, sans inquiéter qui que ce soit. Le diamètre de son oeil atteind environ 65 km de large. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellite visible de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 26 février 2021 à 23h15 (UTC-4:00)

La NOAA et le NHC souhaite avancer le début officiel de la saison cyclonique sur l'atlantique

C'est officiel, le National Hurricane Center Of Miami, plus connu sous le nom du NHC, a annoncé son intention de commencer la publication des prévisions météorologiques tropicales de routine à partir du 15 mai, soit 15 jours plus tôt que le début de la saison cyclonique sur l'atlantique. La raison ?! 2020 est la 6ème saison consécutive à présenter une tempête de pré-saison qui s'est formée avant la date officielle du 1er juin. Emboitant le pas, un comité du NHC, qui fait partie de la NOAA, travaille pour décider si la date de début de la saison des ouragans dans l'Atlantique doit être reportée au 15 mai à partir de cette année comme cela est déjà le cas sur l'océan pacifique Nord-Est. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 24 février 2021 à 22h20 (UTC-4:00)

L'invest 98S devrait se renforcer en un cyclone tropical sur l'océan indien

Sur l'océan indien, une zone dépressionnaire désignée 98S produit des vents soutenus de 55 km/h avec des rafales estimées à 85 km/h. Ce système est situé au Nord-Ouest de l'Australie et à l'Est des îles Cocos. Un renforcement est prévu et un cyclone tropical devrait voir le jour tout en passant au Sud des terres habitées (environ 600 habitants) dans la nuit de vendredi. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image sat de l'océan indien et de l'Australie

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 21 février 2021 à 00h30 (UTC-4:00)

La menace d'un phénomène cyclonique tropical possible sur le Nord de Madagascar

Sur l'océan indien, une zone de temps perturbé est située juste au Nord/Nord-Est de Madagascar. Celle-ci n'est pas encore définie en tant qu'Invest. Cependant, un centre de circulation se dessine. Un système dépressionnaire pourrait en résulter et se creuser dans les 2 à 5 prochains jours. Le risque de cyclogenèse est modéré pour l'instant. Les modèles de prévisions ECMWF/GFS/ICON sont actuellement en accord sur ce principe. De fortes précipitations sur le Nord de la Grande Île sont à prévoir ces 5 prochains jours. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellite visible de l'océan indien et de Madagascar

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 19 février 2021 à 08h45 (UTC-4:00)

Une forte densité de poussière de sable sur l'atlantique tropical

Imagerie Satellite Goes-16 visible et retravaillée du bassin atlantique tropical. On aperçoit très distinctement une importante densité d'air sec et de poussière de sable Saharien "SAL". Celle-ci se dirige vers la Guyane qu'elle devrait atteindre ce weekend. La Zone de Convergence Intertropicale active "ZCIT" située plus au Sud pourrait atténuer l'indice et la mauvaise qualité de l'air dans l'atmosphère. Une partie de cette poche de poussière devrait aussi intéresser l'arc des antilles en fin de weekend mais là aussi, quelques épisodes pluvieux pourraient faire diminuer cet impact. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellite visible retravaillée du bassin atlantique tropical

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 17 février 2021 à 21h15 (UTC-4:00)

La Dépression Tropicale Dujuan (Auring) se rapproche des Philippines

Sur l'océan pacifique Nord-Ouest, la Dépression Tropicale Dujuan, connu aussi localement sous le nom de Auring, devrait s'intensifier en une Tempête Tropicale Forte (vs 110 km/h) avant d'atteindre les Philippines ce weekend. Les vagues en mer peuvent s'élever jusqu'à 6-7m près du centre. Des précipitations entre 200 et 400mm en quelques jours sont attendues sur le Sud-Est du pays. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 17 février 2021 à 13h25 (UTC-4:00)

93S devient la TTM Guambe sur le canal du Mozambique

Comme prévu, la zone sous surveillance 93S située dorénavant sur le canal du Mozambique s'est transformée en une tempête tropicale modérée baptisée Guambe (vs 75 km/h, rafales 110 km/h pression 990 hPa). Guambe continue son renforcement sur les eaux chaudes et pourrait atteindre la force d'un cyclone tropical intense (vs égal ou supérieur à 166 km/h) sans menacer directement les terres habitées mais la houle se renforce surtout près du centre et les vagues peuvent atteindre 5 à 7m de haut. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellite visible de nuit MétéoSat-8 de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 17 février 2021 à 13h15 (UTC-4:00)

Les îles du Cap-Vert étouffées par une forte brume de sable

L'image du jour, c'est la très forte densité de poussière de sable d'origine saharienne "SAL" pour Saharan Air Layer, qui envahie les îles du Cap-Vert situées à l'Ouest de la côte africaine. Une partie de cette poche de sable avec une densité moindre va traverser l'atlantique et pourrait atteindre la Guyane, puis l'arc antillais en fin de weekend. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellite Goes-16 East de l'afrique de l'Ouest

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 15 février 2021 à 17h15 (UTC-4:00)

93S pourrait devenir un phénomène cyclonique tropical sur le canal du Mozambique

La zone dépressionnaire désignée 93S comme zone sous surveillance avec des vents soutenus de 46 km/h et une pression minimale au centre de 997 hPa est actuellement sur les terres du Mozambique. Elle produit de fortes précipitations sur la région africaine. Le risque d'une cyclogenèse est pour le moment modéré mais si le système réussit à se déplacer sur le canal du Mozambique, un phénomène cyclonique tropical pourrait alors voir le jour rapidement et se déplacer progressivement vers le Sud. Les modèles numériques de prévision ICON/ECMWF sont en accord avec ce scénario. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie sat. MétéoBlue en mode radar sur le Mozambique

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 14 février 2021 à 00h25 (UTC-4:00)

Le cyclone Faraji continue à perdre en intensité sur l'océan indien

Les dernières projections numériques ne donnent finalement plus beaucoup de crédit concernant le phénomène cyclonique prénommé Faraji avec un centre dépressionnaire complètement exposé. Le cyclone devrait continuer à perdre en intensité en se rapprochant de l'île Rodrigues, sur l'archipel des Mascareignes. C'est le dernier bulletin concernant ce système. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie sat.Eumetsat visible de l'archipel des Mascareignes

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 13 février 2021 à 14h00 (UTC-4:00)

La mer forçit et peut être dangereuse ces deux prochains jours

Avis aux marins, plaisantiers, surfeurs en tout genre et aux baigneurs...Dû à un Alizé bien marqué, la mer forcit sur l'atlantique ces deux prochains jours entrainant une hauteur de vagues de 3 à 4m sur le proche atlantique, de 2,5 à 3m près des côtes de la Guadeloupe et Martinique selon les dernières prévisions WW3 de la houle. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Prévision WW3 de la houle sur les Petites-Antilles

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 11 février 2021 à 21h00 (UTC-4:00)

De nombreux radeaux de Sargasses se rapprochent des Petites-Antilles

Les radeaux de Sargasses toujours bien présent sur l'atlantique Est. Le risque d'échouage pour les 2 prochains mois pourrait être fort sur l'arc antillais comme le montre cette image composite retravaillée. Les radeaux se concentrent entre le milieu de l'océan et la Barbade. Ils sont nombreux et bien disséminés et parait peu probable que nos îles soient épargnées dans les prochains mois, la dérive se faisant essentiellement vers l'Ouest. Cependant, il est à noter que la zone où habituellement on trouve des sargasses en embouchure d'Amazone semble vide. En effet, les nuages nombreux, dus à la présence de zone de convergence inter-tropicale empêche la détection. Toutefois, le peu d'algues visibles dans le courant des Guyane depuis plusieurs semaines, laisse supposer l'absence de forte concentrations de sargasses dans cette région. Source : DEAL Guadeloupe. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image composite retravaillée de l'atlantique Est

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 10 février 2021 à 22h25 (UTC-4:00)

Faraji n'a pas fini de faire parler de lui

Le cyclone Faraji, encore lui, avec actuellement des vents soutenus de 170 km/h et des rafales estimées à 205 km/h, soit l'équivalent d'un solide ouragan de cat.2 sur l'échelle Saffir-Simpson, ne semble pas avoir terminé son parcours initiatique sur l'océan indien. En effet, ce dernier effectue un demi-tour vers l'Ouest et sa future trajectoire pourrait amener Faraji à se rapprocher des Mascareignes et/ou de Madagascar en début de semaine prochaine. Son évolution est donc à surveiller d'un petit oeil tout de même selon les dernières projections numériques ECMWF/GFS. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite MeteoSat-8 visible de nuit de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 10 février 2021 à 11h00 (UTC-4:00)

Alerte Tsunami pour certaines îles du pacifique Sud-Ouest

Alertes Tsunami pour les îles de la Nouvelle-Calédonie, les îles Loyauté, Fidji et Vanuatu sur le pacifique Sud-Ouest avec une menace potentielle de vagues entre 0,3 et 1 mètre autour de l'épicentre suite au séisme majeur de magnitude 7.7 sur l'échelle de Richter, profondeur : 10 km selon l'USGS. Des répliques sont actuellement en cours (5.6/5.0/5.2/5.1...). La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Carte USGS de l'épicentre du séisme majeur de 7.7

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 8 février 2021 à 23h55 (UTC-4:00)

Le cyclone Faraji atteint la force d'un ouragan majeur de cat.5

Faraji, le surprenant cyclone atteint l'ultime cat.5 (Saffir-Simpson) avec des vents soutenus de 260 km/h et des rafales à 315 km/h ! Pression minimale au centre de 920 hPa. Hauteur des vagues : 7 à 8 m. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible du JTWC

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 7 février 2021 à 14h00 (UTC-4:00)

Le cyclone Faraji continue de se renforcer sur l'océan indien

En plein milieu de l'océan indien, le cyclone Faraji atteint l'intensification d'un ouragan majeur de cat.4 (215 km/h rafales 260 km/h 946 hPa) sur l'échelle de vent Saffir-Simpson. L'oeil a un diamètre d'environ 60 km. Fort heureusement, aucune terre n'est menacée. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 6 février 2021 à 12h15 (UTC-4:00)

Le cyclone Faraji s'intensifie en plein océan indien

Pour information, en plein océan indien, le cyclone Faraji (vs 130 km/h rafales 160 km/h pression minimale 979 hPa) continue de s'intensifier sans menacer les terres habitées. D'ici les 72 prochaines heures, Faraji pourrait devenir un puissant ouragan majeur de cat.3 ou 4 sur notre échelle de vent Saffir-Simpson. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible Google Earth de l'océan indien

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 2 février 2021 à 17h25 (UTC-4:00)

Lucas traverse actuellement les îles Loyauté

Le centre de Lucas (985 hPa) traverse actuellement les îles Loyauté comme l'illustre le radar des pluies et engendre de fortes précipitations sur la province et la Nouvelle-Calédonie (actuellement en alerte cyclonique de niveau 2). Lucas produit des vents soutenus de 85 km/h et des rafales proches des 130 km/h. Un affaiblissement du système dépressionnaire est prévu en continuant son parcours vers le Sud/Sud-Ouest. C'est le dernier bulletin concernant le phénomène cyclonique tropical Lucas. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image radar des pluies de Météo-France sur la Nouvelle-Calédonie

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 2 février 2021 à 00h15 (UTC-4:00)

Lucas s'affaibli mais se dirige plus à l'Est vers les îles Loyauté

Comme prévu par les modèles numériques, Lucas s'est destructuré et donc affaibli (vs 85 km/h rafales 105 km/h), c'est l'équivalent d'une TT modérée sur notre échelle de vent. Le centre de Lucas est actuellement totalement exposé, cependant des cellules pluvio-orageuses bourgeonnent encore au Sud du vortex. La trajectoire est revue plus à l'Est avec un passage sur les îles Loyauté situées juste au Nord-Nord-Est de la Nouvelle-Calédonie (actuellement en alerte cyclonique n°1). Le niveau 2 est susceptible d'être déclenchée ce jour à compter de ce mardi à 20h00 sur les Iles Loyauté. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible de la tempête tropicale modérée Lucas

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 1er février 2021 à 15h15 (UTC-4:00)

Lucas de force ouragan devrait traverser la Nouvelle-Calédonie entre mardi et mercredi

Lucas continue à s'intensifier et atteint la force d'un ouragan de cat.1 sur notre échelle de vent Saffir-Simpson en produisant des vents soutenus près du centre à 120 km/h et des rafales à 150 km/h. Il est prévu que Lucas traverse la Nouvelle-Calédonie entre ce mardi et mercredi. Une déviation de trajectoire plus à l'Est n'est pas non plus impossible mais pour l'instant Lucas devrait sur les dernières projections affecter directement l'île et pourrait connaitre des précipitations supérieures à 90 mm en 24h, des vents soutenus compris entre 70/100 km/h et des rafales entre 90/110 km/h. La population de l'île (actuellement en pré-alerte cyclonique) se doit d'être constamment informée du niveau d'alerte et de la situation météorologique par les médias (radios, télévision, presse écrite), en consultant les sites Internet de la Sécurité Civile : www.securite-civile.nc et de Météo-France : www.meteo.nc. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible de l'ouragan Lucas sur la mer de Corail

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 31 janvier 2021 à 08h45 (UTC-4:00)

Le cyclone tropical n°17 est baptisé Lucas en mer de Corail

Le cyclone n°17 a été baptisé Lucas (vs 95 km/h rafales 120 km/h) en mer de Corail sur le pacifique Sud-Ouest. Comme les conditions sont actuellement favorables, un renforcement rapide est prévu avant que Lucas menace possiblement et directement la Nouvelle-Calédonie entre ce mardi et mercredi mais les prévisions de trajectoire à ce stade de l'évolution restent encore bien incertaines. Cependant, comme l'indique les services de Météo-France, la population est toutefois invitée à organiser les premiers préparatifs en vu d'une traversée sur ou à proximité de l'île. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible et radar de la mer de Corail sur le pacifique Sud-Ouest

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 30 janvier 2021 à 20h45 (UTC-4:00)

94P pourrait menacer directement ou indirectement la Nouvelle-Calédonie ce mercredi

Retour vers le pacifique Sud-Ouest, où une zone sous surveillance désignée 94P (vs 56 km/h 993 hPa) devenue depuis le phénomène cyclonique tropical n°17 (vs 75 km/h) devrait continuer à se renforcer rapidement et se rapprocher ce mardi 02 février à environ 300 km au Nord ou Nord-Nord-Ouest de la Nouvelle-Calédonie. Par la suite, les prévisions de trajectoire ne sont pas encore bien définies, mais un cap vers le Sud ou Sud-Est est possible en direction de l'île apportant de fortes précipitations et rafales de vent à partir de mercredi. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible de l'océan pacifique Sud-Ouest et de la Nouvelle-Calédonie

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 29 janvier 2021 à 16h30 (UTC-4:00)

La mer devrait forcir ce weekend sur la moitié Nord des Petites-Antilles

Avis aux marins, plaisanciers, aux surfeurs qui se feront peut-être plaisir 😉. Comme je vous le disais, la mer va rapidement forcir ce weekend sur la moitié Nord de l'arc antillais. A une échéance de 24h, les modèles numériques de la houle, WAM et WW3 revoient leurs prévisions légèrement à la baisse. Les îles du Nord et ses alentours seront les plus impactées avec des vagues de secteur Nord, entre 2,5 à 3m, voire 4 m très au large. Guadeloupe et Martinique entre 2 et 3m côté atlantique, 1,5 à 2m côté caraïbe. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Modèle de prévision de la houle WW3 au dimanche 31 janvier 2021

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 28 janvier 2021 à 14h45 (UTC-4:00)

De fines particules de sable d'origine Saharienne progressent vers les Petites-Antilles

Après le temps relativement humide que connait la Guadeloupe depuis mercredi, l'air sec devrait normalement refaire surface avec l'apparition sur nos îles d'une couche de particules fines de poussière de sable d'origine Saharienne "SAL" qui se déplace vers l'Ouest et qui devrait traverser les Petites-Antilles à partir de dimanche ou lundi. Sa densité est prévue légère à moyenne selon la localité. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Illustration retouchée des prévisions du Saharan Air Layer du samedi 30 janvier 2021 Source : myFoxHurricane.com

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 26 janvier 2021 à 17h35 (UTC-4:00)

Le ciel se couvre progressivement sur la Guadeloupe, risque léger de pluie mercredi et jeudi

Le ciel se couvre quelque peu mercredi et jeudi en Guadeloupe par la présence d'un front froid matérialisé par une longue bande nuageuse située au Nord des Petites-Antilles et qui se déplace vers le Sud-Ouest puis vers l'Ouest. Sur ces deux prochains jours, ces amas pourraient générer sur et au Nord de l'archipel, quelques ondées et averses éparses. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

image satellite visible d'une partie de l'arc antillais

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 25 janvier 2021 à 21h45 (UTC-4:00)

Liste des noms des phénomènes cycloniques sur l'atlantique pour 2021

Comme je n'ai pas grand chose à faire ce soir il faut bien l'avouer 😅 et plutôt que d'y revenir dans 5 mois environ, lors de l'ouverture officielle de la saison cyclonique sur l'atlantique qui débutera au 1er juin 2021, voici donc la liste des noms des futures tempêtes tropicales ou subtropicales pour cette année. Je vous laisse le soin de les contempler. J'y ai aussi le mien, à vous de le retrouver 😉. Indice, ce n'est pas Olivier 😤. Ana, Bill, Claudette, Danny, Elsa, Fred, Grace, Henri, Ida, Julian, Kate, Larry, Mindy, Nicholas, Odette, Peter, Rose, Sam, Teresa, Victor, Wanda. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Tableau de la liste des noms des cyclones sur l'atlantique pour l'année 2021

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 25 janvier 2021 à 00h15 (UTC-4:00)

Une forte houle est attendue sur les Petites-Antilles le weekend prochain

Avis aux marins, plaisanciers. Entre mercredi et jeudi, un système dépressionnaire devrait voir le jour en Caroline du Nord. Une fois en mer et lors de son déplacement vers l'Est puis le Nord-Est, la dépression se creusera et devrait générer des vagues supérieures à 12m près du centre. La houle de secteur Nord se déplace vers les Petites-Antilles qu'elle atteindra à partir du weekend prochain. En atlantique, les vagues pourraient atteindre 3 à 5 m, jusqu'à 3 m en Caraïbe selon les modèles numériques de prévision WAM et WW3. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Modèle de prévision numérique WW3 de la hauteur des vagues au samedi 30 janvier 2021

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 24 janvier 2021 à 08h15 (UTC-4:00)

Le début d'une cyclogenèse prévu sur le pacifique sud en fin de semaine prochaine

Sur le pacifique sud, la majorité des modèles de prévisions numériques sont en accord sur la formation d'un phénomène cyclonique tropical entre les îles Vanuatu et Fidji à partir de la fin de semaine prochaine comme le montre le risque météorologiques des vents et précipitations du GFS au vendredi 29 janvier. Ce système dépressionnaire n'est toutefois pas prévu d'impacter directement la Nouvelle-Calédonie ces 7 prochains jours, mais il sera tout de même à surveiller. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Prévision GFS du risque météorologique des vents et précipitations au vendredi 29 janvier

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 23 janvier 2021 à 14h15 (UTC-4:00)

Légère poussière de sable d'origine Saharienne SAL sur les Petites-Antilles

Après le petit épisode de pluie de vendredi matin, la poussière de sable d'origine Saharienne SAL refait son apparition avec un taux de particules fines (PM10) dans l'atmosphère qui augmente progressivement donnant l'impression d'un ciel laiteux sur la Guadeloupe et la Martinique. Par conséquent, les deux îles voient leur indice Atmo de la qualité de l'air passé à moyen (Guadeloupe) et dégradé (Martinique) ce samedi. La disparition de MDO peut être évitée, soutenez moi svp sur la Cagnotte Leetchi.

Image Météoblue de l'indice PM10 sur le bassin atlantique tropical

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 22 janvier 2021 à 21h45 (UTC-4:00)

La sismicité d'origine volcanique de la montagne Pelée en Martinique a légèrement augmenté dans la dernière semaine

C'est ce que révèle le dernier bilan hebdomadaire du 15 au 22 janvier 2021 de l'Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique OVSM. L'Observatoire a enregistré au moins 36 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1 localisés à faible profondeur à l'intérieur de l'édifice volcanique, entre 100 m sous le niveau de la mer et 1000 m au-dessus du niveau de la mer. Cette sismicité de type volcano-tectonique, caractérisée par des signaux de hautes fréquences, est associée à de la micro- fracturation dans l'édifice volcanique. Lors des phases de réactivation volcanique, il est fréquent que des périodes de plus forte activité sismique alternent avec des phases de sismicité plus faible. La sismicité d'origine volcanique reste clairement et toujours au-dessus du niveau de base moyen enregistré entre le janvier 2015 et avril 2019 (date du début de son augmentation). Le niveau d'alerte reste en VIGILANCE JAUNE. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Vue de la Montagne Pelée en Martinique et de la commune de Saint-Pierre

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 20 janvier 2021 à 20h00 (UTC-4:00)

La TTM Eloïse quitte Madagascar pour se renforcer et menace le Mozambique

Le centre de la TTM Eloïse (vs 75 km/h rafales 100 km/h 995 hPa) termine sa traversée sur Madagascar et rejoint le canal du Mozambique où elle devrait retrouver les eaux chaudes en surface pour atteindre possiblement la force d'un cyclone tropical, avec des vents soutenus supérieurs à 118 km/h (selon le modèle européen) avant de toucher les terres africaines du Mozambique ce samedi 23 janvier. Le risque de fortes précipitations et donc d'inondations est sévère pour toute la côte Est de ce pays. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible et radar du canal du Mozambique

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 19 janvier 2021 à 20h00 (UTC-4:00)

Un faible système dépressionnaire menace la Nouvelle-Calédonie

On part ce soir vers la Nouvelle-Calédonie, sur le pacifique Sud où un faible système dépressionnaire pourrait intéresser l'île à partir de la fin de la semaine apportant de fortes rafales de vent, inférieur à 80 km/h sous les grains et des cumuls de précipitations importants supérieurs à 90 mm en 24h. Illustration des risques météorologiques (vents en rafales et cumuls des précipitations) au dimanche 24 janvier 2021 du modèle de prévision numérique GFS. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Illustration des risques météorologiques des vents et précipitations

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 18 janvier 2021 à 23h45 (UTC-4:00)

Eloïse se renforce et atteint le stade de Tempête Tropicale forte

Eloïse située à environ 280 km à l'Est de la côte Nord de Madagascar s'intensifie et atteint le stade de TT forte (vs 95 km/h rafales 130 km/h 986 hPa). Les vents les plus forts se concentreront principalement en mer sur son quadrant Nord et Est. Le plus gros risque météorologique pour la Grande île comme le montre l'illustration, c'est le fort cumul des précipitations attendues à l'Ouest du système, lors des deux prochains jours, soit plus de 180 mm en 48h sur la moitié Nord du pays. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Illustration des risques météorologiques des vents et précipitations

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 17 janvier 2021 à 09h45 (UTC-4:00)

99S devient la Tempête Tropicale modérée Eloïse et menace Madagascar

Comme prévu, la zone sous surveillance désignée 99S est devenue un phénomène cyclonique de type dépression tropicale sur l'océan indien, continuant de s'intensifier, elle a été baptisée ce jour, Tempête Tropicale modérée Eloïse (vs 65 km/h rafales 100 km/h 995 hPa). Le risque que le système atteigne le stade de TT forte n'est pas écarté. Eloïse se dirige vers la moitié Nord de la Grande île qu'elle devrait commencer à traverser mardi prochain. La veille, le risque météorologique à l'intérieur des terres se situera en mer, au large et à l'Est des côtes de Madagascar et se concentre au niveau des vents, avec des rafales comprises entre 80 et 110 km/h. Mardi mais surtout mercredi, le risque météo va de modéré à sévère, principalement en terme de précipitations. L'île devra s'attendre à de forts cumuls de pluies, supérieur à 90 mm localement, en 24h. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 14 janvier 2021 à 23h15 (UTC-4:00)

99S devrait menacer Madagascar en début de semaine prochaine

Retour dans l'océan indien où la zone sous surveillance désignée Invest 99S (vs 46 km/h 1004 hPa) située au Nord-Est des Mascareignes, devrait s'organiser ces prochains jours en un phénomène cyclonique tropical et menacer le centre et/ou le Nord de Madagascar à partir de lundi ou mardi prochain. Les modèles de prévisions numériques GFS et ECMWF sont en accord actuellement entre l'intensité d'une dépression et une tempête tropicale forte lors de sa traversée sur la Grande île. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image sat. de l'océan indien. Version blue, source Windy.com

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 11 janvier 2021 à 21h30 (UTC-4:00)

Le temps s'humidifie quelque peu sur les Petites-Antilles

Des bandes nuageuses de basse couche situées sur le proche atlantique se rapprochent rapidement de nos îles. Par conséquent, le temps s'humidifie quelque peu ce soir, durant la nuit et ce mardi sur certaines localités de la Martinique et Guadeloupe. Des averses éparses peuvent être accompagnées par des rafales à 50/60 km/h sous les grains les plus forts. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Photo satellite visible Météo-France des Petites-Antilles

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 08 janvier 2021 à 19h00 (UTC-4:00)

Le volcan de la montagne Pelée en Martinique reste bien actif

Sur la 1ère semaine de cette nouvelle année, une micro- fracturation dans l'édifice volcanique est constatée ainsi que la migration de fluides dans l'édifice volcanique. La sismicité d'origine volcanique reste clairement au-dessus du niveau de base moyen enregistré entre janvier 2015 et avril 2019 (date du début de son augmentation). Ceci indique une perturbation du système hydrothermal (zone à l'intérieur de l'édifice volcanique d'interaction entre les gaz et fluides magmatiques chauds, l'eau de pluie infiltrée et la roche) probablement engendrée par la circulation de fluides chauds et pressurisés d'origine hydrothermale et/ou magmatique. Le niveau d'alerte vigilance reste jaune. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Photographie du volcan de la Montagne Pelée en Martinique

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 06 janvier 2021 à 20h15 (UTC-4:00)

La DT Danilo se rapproche des Mascareignes à partir de ce weekend

Revenons un peu vers l'océan indien, Danilo s'est rétrogradée en une Dépression Tropicale (vs 55 km/h rafales 85 km/h 995 hPa) et continue sa traversée vers l'Ouest puis vers le Sud-Ouest en direction des Mascareignes (Rodrigues, Maurice puis Réunion). L'intensité prévisionnelle est difficile à situer, elle devrait garder le statut de DT puis se renforcer possiblement en Tempête Tropicale modérée à l'approche de Maurice en fin de weekend. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Imagerie satellitaire visible de l'océan indien et des Mascareignes

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 05 janvier 2021 à 22h30 (UTC-4:00)

Une application pour alerter en temps réel sur les risques naturels

*Petit coup de gueule* J'ai découvert l'application CAP.CAP depuis le début de l'éruption effusive du volcan La Soufrière de St. Vincent. Celle-ci permet à la population des îles anglophones (Anguilla, Antigua et Barbuda, Barbados, Dominica, Sint Maarten, St. Lucia, St. Vincent) d'être alertée sur son smartphone en temps réel d'une catastrophe naturelle majeure (éruption, cyclone, tremblement de terre, tsunami etc...), grâce à l'Organisation Nationale de Gestion des Urgences (NEMO) de St. Vincent et les Grenadines. A ma connaissance, et je souhaite réellement être contredit, il n'existe aucune application officielle de l'Etat de ce genre pour les îles françaises des Petites-Antilles...😟. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Application pour téléphones portables sous androide CAP.CAP.

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 04 janvier 2021 à 23h45 (UTC-4:00)

Les températures deviennent fraiches en Guadeloupe ce lundi soir

Ce lundi soir, en l'absence d'une couverture nuageuse de basse couche, de la présence d'une atmosphère assez sèche et d'un vent quasi nul à l'intérieur des terres, la chaleur emmagasinée durant la journée s'évacue rapidement dans le ciel. Certaines localités de la Guadeloupe devraient connaitre par conséquent des températures assez fraiches en fin de nuit entre 4 et 5h du matin, comprises entre 16 et 18°C. Brrr ! Sortez les laines et coupez la clim. A l'inverse, la Martinique enregistre des températures plus douces en raison de la présence de nuages et d'averses. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Prévision Arome de Météo-France pour le mardi 05 janvier à 5h (heure locale).

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 03 janvier 2021 à 17h15 (UTC-4:00)

Reconnaissance aérienne du cratère du volcan La Soufrière sur l'île de St. Vincent

Le dôme de lave en pleine croissance dans le cratère de la Soufrière à St Vincent, ce matin. Les observations aériennes continuent, si possible, au-dessus du cratère pour suivre les changements apportés au dôme en croissance. Le volcan continue d'être dangereux et le public doit éviter à tout prix la zone. Source : UWI Seismic Research Centre. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 03 janvier 2021 à 09h30 (UTC-4:00)

Imogen, 1er cyclone tropical de la saison pour l'Australie

Ce 3 janvier 2021 annonce le début de la saison cyclonique pour l'Australie avec la naissance du 1er cyclone tropical, baptisé Imogen de cat.1 (vs 65 km/h rafales 100 km/h), soit chez nous l'équivalent d'une faible TT (échelle de vent Saffir-Simpson). Situé sur le golfe, Imogen est sur le point de toucher la côte australienne, au Nord de Karumba vers minuit ce soir (heure locale). Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image sat IR du Nord de l'Australie.

Rédigé par Julien MICHEL, le samedi 02 janvier 2021 à 20h30 (UTC-4:00)

Danilo pourrait devenir une menace pour l'archipel des Mascareignes

Danilo (vs 95 km/h rafales 130 km/h pression min. 984 hPa) se doit d'être surveillé attentivement à partir de la fin de la semaine prochaine pour l'ensemble de l'archipel des Mascareignes (Réunion, Maurice et Rodrigues). En effet, selon les projections numériques globales (GFS/ECMWF), un phénomène cyclonique puissant pourrait se développer entre les îles Rodrigues et Réunion. Tout dépendra du degré d'interaction (effet Fujiwara) avec la Dépression Tropicale n°5 située plus à l'Est mais qui devrait progressivement s'effacer au profit de Danilo. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image sat visible des Mascareignes, source : Google Earth Pro.

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 01 janvier 2021 à 12h15 (UTC-4:00)

La Dépression Tropicale n°6 devient la Tempête Tropicale modérée Danilo

Il y a quelques heures, la DT6 située sur l'océan indien est devenue la Tempête Tropicale modérée Danilo. Les vents soutenus ont augmenté à 65 km/h, les rafales à 95 km/h et la pression barométrique minimale au centre à baissé à 996 hPa. Danilo devrait interagir (effet Fujiwara) avec la DT5 située plus à l'Est, d'où pour le moment le manque de précision en terme de prévision d'intensité et de trajectoire concernant les deux systèmes tropicaux. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image sat en Infrarouge de l'océan indien.

Rédigé par Julien MICHEL, le vendredi 01 janvier 2021 à 08h45 (UTC-4:00)

93S et 96S deviennent les Dépressions Tropicales 5 et 6

2 phénomènes cycloniques (ex 96S et 93S) se sont formés sur l'océan indien. De type dépression tropicale, désignées par leur numéro 5 et 6 (vs 55 km/h rafales 85 km/h). L'interaction entre les deux perturbations sous l'effet Fujiwara donne une intensification et une trajectoire encore incertaine. Cependant, l'Est de l'archipel des Mascareignes et plus particulièrement l'île Rodrigues devrait surveiller dans moins d'une semaine l'évolution de ces deux systèmes cycloniques. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible de l'océan indien, source : Windy.

Rédigé par Julien MICHEL, le jeudi 31 décembre 2020 à 11h45 (UTC-4:00)

Une tempête pourrait battre le record de la pression la plus basse dans le pacifique Nord

Une tempête qui s'intensifie de manière explosive dans le Nord du Pacifique pourrait être considérée comme le cyclone extratropical le plus puissant jamais observé dans ce bassin océanique. Elle se dirige actuellement vers l'archipel des Aléoutiennes à l'extrême Ouest de l'Alaska puis en mer de Béring. La pression du système dépressionnaire devrait chuter au alentours des 920 millibars le soir du Nouvel An, ce qui serait encore plus bas que les cyclones extrêmes qui se sont formés dans le voisinage en 2014 et 2015. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible du système dépressionnaire dans l'océan pacifique Nord.

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 30 décembre 2020 à 08h00 (UTC-4:00)

Toute première image du dôme de la Soufrière de St. Vincent

Un petit dôme de lave avec du magma frais peut être vu ici comme un monticule noir à la base du dôme existant dans le cratère du volcan de la Soufriere, à St. Vincent. Le magma frais s'est frayé un chemin à la surface du cratère sans signe de tremblement de terre volcanique associé que l'on retrouve généralement dans les Petites Antilles. Il s'agit d'une éruption effusive semblable à ce que l'on voit à Hawaï, mais la lave n'est pas aussi fluide. L 'UWI-SRC continue de surveiller cet événement et à fournir des mises à jour au public. Il est conseillé au public de NE PAS s'aventurer près du volcan. (Photo : Kemron Alexander, unité de surveillance de Soufriere 29/12/2020). Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Photo du dôme magmatique du volcan La Soufrière à St. Vincent.

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 29 décembre 2020 à 23h55 (UTC-4:00)

Fort risque d'éruption volcanique sur l'île de St.Vincent

Le volcan La Soufrière sur l'île de St.Vincent, au Sud de la Martinique, montre des signes de fortes activités. Le lac du cratère a disparu suite à la remontée de magma et de gaz. Dans les zones d'évacuation 1 et 2 (rouge et orange), les autorités craignent une éruption avec des coulées pyroclastiques, des poussées et des écoulements de boue. La dernière éruption sur l'île date de 1979. Niveau d'alerte au volcan de la Soufrière est élevé (Orange). Niveau orange signifie : Niveau élevé de sismicité ou d'activité fumarolique ou les deux. Des éruptions peuvent survenir avec un préavis de moins de 24 heures. Système de surveillance en continue. Inspection visuelle régulière des zones potentielles d'éruption. Déformation continue du sol et surveillance hydrothermale. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Carte d'alerte volcanique de niveau 1, 2 ou 3 (vert, jaune et rouge) de l'île de St.Vincent.

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 29 décembre 2020 à 12h45 (UTC-4:00)

Deux zones 93S et 96S sont actuellement sous surveillance

Deux perturbations ont été désignées 93S et 96S sur l'océan indien. L'une d'entres elles pourrait éventuellement se développer et intéresser directement ou indirectement l'archipel des Mascareignes (La Réunion, Maurice et Rodrigues) à partir de la semaine prochaine. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Carte satellitaire visible de l'océan indien et des Mascareignes.

Rédigé par Julien MICHEL, le mardi 29 décembre 2020 à 08h45 (UTC-4:00)

Chalane continue de se renforcer...

Chalane se renforce et atteint rapidement la force d'une Tempête Tropicale forte sur le canal du Mozambique. Il est désormait envisagé que Chalane atteigne le stade de cyclone tropical avec des vents compris entre 118 et 166 km/h. La population de la région de Beira sur la côte Est du Mozambique se doit de surveiller l'évolution du phénomène cyclonique et doit se préparer à évacuer les zones inondables. De fortes précipitations (+ de 150/170 mm) sont attendues ces 3 prochains jours. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Animation satellite visible des 2 dernières heures de la TT forte Chalane.

Rédigé par Julien MICHEL, le lundi 28 décembre 2020 à 13h00 (UTC-4:00)

Chalane menace la côte Est du Mozambique

La zone sous surveillance 95S s'est organisée en un phénomène cyclonique de type Tempête Tropicale et baptisée Chalane il y a de cela quelques jours et a traversé le Nord-Est puis le centre de Madagascar. De retour en mer, sur le canal du Mozambique, Chalane pourrait de nouveau se renforcer en une forte TT (vs soutenus entre 89 et 118 km/h) avant d'atteindre ce mercredi, la région de Beira, côte Est du Mozambique. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image sat. du canal du Mozambique avec la Grande Île à l'Est et le Mozambique à l'Ouest.

Rédigé par Julien MICHEL, le mercredi 23 décembre 2020 à 11h45 (UTC-4:00)

Averses attendues sur l'arc antillais

Des amas nuageux porteurs de pluies situés sur le proche atlantique se rapprochent des Petites-Antilles. Ces averses éparses et donc localisées devraient intéresser l'ensemble de nos îles à partir de ce soir jusqu'à vendredi matin, entrecoupées par de belles éclaircies. Elles pourraient être accompagnées sous les grains par de fortes rafales de vent, entre 60/70 km/h particulièrement près des côtes et sur les reliefs. La mer profite pour forcir légèrement. Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Image satellite visible des Petites-Antilles

Rédigé par Julien MICHEL, le dimanche 22 novembre 2020 à 07h15 (UTC-4:00)

Une saison 2020 pleine de records et hyper-active en nombre de tempêtes nommées

En ce dimanche je publie un bilan complet, la saison cyclonique 2020 se termine officiellement dans 8 jours et les différentes régions océaniques de l'atlantique affichent une quiétude retrouvée. C'est la plus active jamais enregistrée avec le record du nombre de formations cycloniques, battant celle de 2005. Il y a eu un total de 31 cyclones tropicaux ou subtropicaux, 30 tempêtes nommées , 13 ouragans dont 6 majeurs. C'est aussi la 2ème saison à utiliser des noms en lettres grecques, la 1ère étant 2005. Sur les 30 tempêtes nommées, 12 ont touché les États-Unis (dernier record : 9 tempêtes en 1916) dont 6 ouragans, à égalité avec 1886 et 1985 en 1 saison. La saison a connu 5 ouragans de catégorie 4, c'est le nombre le plus élevé enregistré en 1 saison sur l'Atlantique et le dernier étant 2005. 5ème saison consécutive où se forme au moins 1 ouragan de catégorie 5. 27 tempêtes tropicales ont battu le record de précocité. 5ème saison consécutive au-dessus de la moyenne depuis 2016. Compte tenu de l'activité exceptionnelle de cette saison, l'arc antillais a eu beaucoup de chance, seulement 2 cyclones tropicaux d'intensité faible ont touché l'arc antillais : la TT Laura, au Nord de la Guadeloupe et la TT Gonzalo sur Trinidad et Tobago. Le Potentiel Cyclone Tropical n°9 PTC9, future TT Isaias, a traversé le Sud de la Dominique. Le Nicaragua a connu la traversée de 2 ouragans majeurs de cat.4, à 13 jours d'intervalle et sur la même région, du jamais vu. L'ouragan le plus puissant cette saison a été Iota de cat.5 (vs 260 km/h rafales 315 km/h pression 917 hPa), le 16 novembre, à 14 jours de la fin officielle de la saison, du jamais vu encore une fois. Malheureusement, comme chaque saison cyclonique, elle a aussi fait des victimes, on dénombre pour le moment un total de 432 décès liés directement ou indirectement aux cyclones. Le montant total des dégâts s'élève pour l'instant à + de 40,256 milliards de dollars. Le bilan est donc très inquiétant pour les années à venir et pourrait devenir la norme avec le réchauffement climatique. La montée en température des océans provoque cette année, le record de 10 cyclones tropicaux qui ont subi une intensification rapide avec celle de 1995. Bilan de la cagnotte Leetchi : 92 participations sur 56.400 abonnés, 1951 euros récoltés depuis le 23/05/2020. Je remercie encore une fois mes généreux donateurs. Espérant préparer la prochaine saison dans les meilleurs conditions avec un nouveau site internet. D'ici là, portez-vous bien ! Soutenez MDO en versant 1€ sur la Cagnotte Leetchi.

Carte géographique représentant l'ensemble des cyclones de la saison 2020 de l'atlantique